Milieux naturels

Retour
en haut
de page

La tourbière

Au sein du Jardin d'altitude du Haut Chitelet, une vaste zone tourbeuse fait l'objet d'une protection intégrale. En fin d'évolution, cette tourbière était en phase d'assèchement (accentuée par des anciennes opérations de drainage et par la construction d'ouvrages militaires : tranchées) et de colonisation naturelle par les arbustes et les arbres (saules, bouleaux, épicéas...).

La tourbière du Jardin d'altitude du Haut Chitelet © P.-F. Valck
— La tourbière © P.-F. Valck

En 2012, afin de contrer cette évolution, le Conservatoire des espaces naturels de Lorraine réalise des travaux de restauration. Plusieurs canaux de drainages sont rebouchés pour retenir l’eau.

Cette tourbière est accessible au public. Une passerelle permet aux visiteurs de découvrir cet écosystème.

La hêtraie d'altitude

La disparition du hêtre et autres feuillus  au profit des conifères caractérise généralement le passage de l’étage montagnard vers l’étage subalpin. Mais dans les Vosges ce sont les conifères qui disparaissent peu à peu et principalement les hêtres aux troncs tortueux qui se développent ! Ceci s’explique par un climat particulier : des vents d’ouest violents et fréquents, une forte nébulosité (avec des brouillards givrants persistants) et des surcharges neigeuses plus faciles à supporter pour le hêtre qui perd ses feuilles en hiver tandis que les conifères gardent leurs épines…

 

La hêtraie d'altitude © P.-F. Valck
— La hêtraie d'altitude © P.-F. Valck

L’originalité de la hêtraie d’altitude réside également dans sa végétation herbacée : Gymnocarpium dryopteris, Polygonum bistorta, Cicerbita alpina