Louis Pasteur

Le brevetage du vivant

Conférence - Rencontre

Samedi 14 septembre - 15h00

Jardin botanique Jean-Marie Pelt

Gratuit - sans réservation

Adultes, Adolescents

Ajouter à mes favoris

Ajouter à mon agenda

Le brevetage du vivant

Conférence - Rencontre

Louis Pasteur - Crédits photo : Pixabay

© Pixabay

Samedi 14 septembre - 15h00

Jardin botanique Jean-Marie Pelt

Gratuit - sans réservation

Adultes, Adolescents

Le brevetage du vivant consiste à s’approprier tout ou partie d’un être vivant. 
L’origine des « brevets » date de l’Antiquité. Ces droits portaient sur des recettes de cuisine.
Il faudra attendre le XVème siècle, pour connaître le premier cas de protection accordé à un inventeur de machine.
Il est étonnant que ce soit le Vatican qui ait, pour la première fois, en 1833, évoqué la possibilité de breveter le vivant, sans résultat tangible.
A la fin du XIXème siècle, plusieurs pays se sont mis d’accord sur l’institution de droit de propriété intellectuelle. Il est à noter que cela ne concernait pas le vivant.
Le premier brevet sur le vivant déposé fut accordé en 1865 à Louis PASTEUR. 
Dans les années 1930 des brevets sont accordés pour l’obtention de variétés horticoles.
Aujourd’hui, il y a toujours de grands débats sur la brevetabilité du vivant. 
L’Académie des Sciences y est opposée alors que des droits de propriété se mettent en place dans le cadre de la Conférence de Rio et de la Convention internationale de la FAO. 
Conférence de François Vernier, vice-président de l'association Floraine

Date

Samedi 14 septembre

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Lieu

Jardin botanique Jean-Marie Pelt

100 rue du jardin botanique

54600 Villers-lès-Nancy

Voir la fiche du lieu