Retour aux brèves

Mystère botanique enfin résolu !

Les plantes du genre Aloe L. sont difficiles à identifier.

Dans les serres du jardin, des plants d’Aloe posent une véritable énigme aux botanistes. Après s’être rendu compte il y a une dizaine d’années que ces plantes ne sont pas des Aloe tomentosa, impossible de les identifier !

Les différences flagrantes de leurs inflorescences laissent penser qu’il s’agit d’espèces distinctes : fleurs jaunes et hirsutes d’un côté (à gauche sur la photo) et rouges et lisses de l’autre (à droite sur la photo). Tout récemment, les jardiniers botanistes du jardin ont trouvé la réponse à ce casse-tête avec l’aide livre « Aloes of Arabia » de Tom McCoy ! Les pieds sont de la même espèce : Aloe lavranosii.

Originaire du Yémen (et source de nombreuses confusions botaniques), cet Aloe peut en effet développer des formes florales très différentes : lisses ou plus ou moins hirsutes, allant du jaune au rouge foncé en passant par l’orange et le rose.

Vous pouvez-observer ce phénomène atypique en ce moment dans la serre « végétation des milieux arides ».

[L’ouvrage a également permis la vérification de l’identification de l’ensemble du massif présentant les plantes du Yémen]