Plante alpine ?

Une plante est dite alpine lorsqu’elle vit à l’étage alpin, zone où les conditions climatiques ne permettent plus à la forêt de pousser. À cet étage, la température moyenne annuelle est inférieure à zéro degrés Celsius, et la période de végétation inférieure à cent jours.

Des feuillages épais et/ou cireux, une composition chimique particulière de la sève, une pilosité accrue… permettent aux plantes alpines de faire face aux contraintes de vie qui sont les leurs.