Plante du mois

Thuja koraiensis Nakai

 

 

Ce thuya est beaucoup moins connu que celui utilisé pour les haies séparatives de propriétés. Il fait partie des 34 % d’espèces de conifères figurant sur la Liste Rouge de l’UICN (Union Internationale de Conservation de la Nature), c'est-à-dire des 211 espèces menacées sur les 615 connues actuellement au niveau mondial.

Originaire de la Corée (Corée du Nord et Corée du Sud) et d’un territoire chinois proche de la Corée du Nord, son statut est « vulnérable » sur cette Liste Rouge du fait d’un nombre d’arbres adultes et matures (produisant des graines pour sa dissémination)  limités entre 250 et 1000 sur toute cette zone géographique.

La cause principale de cette faible population actuelle est due aux prélèvements excessifs pour l’utilisation de son bois, les coupes pour faire de la place pour l’agrandissement des terres agricoles, induisant des fragmentations sévères de ces zones forestières.

La plus grosse population de ce Thuya avec des individus matures se trouve dans le Seoraksan National Park, aire protégée. Cependant des menaces pèsent du fait d’un afflux massif constant de touristes dans cette réserve (1 million par an).

D’un intérêt ornemental indéniable avec ses couleurs contrastées - dessus des feuilles vert foncé et revers très blanc - cet arbre mérite d’être plus connu. Il se trouve dans l’arboretum du jardin botanique, à proximité du secteur « Vallon des rhododendrons ».

 

Consultez les archives des plantes du mois :

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z