Jardins Botaniques du Grand Nancy et de l'Université de Lorraine



 

Les Ophrys, sortes de maisons closes à ciel ouvert pour insectes…

Les Ophrys tirent leur nom du grec ancien ophrûs qui se traduit par sourcil, en rapport avec la pilosité conséquente de leurs labels. Ophrys apifera Huds. illustre cette publication et son nom d’espèce apifera lui, vient du latin apis (abeille) et fero (je porte).

Les Ophrys appartiennent à la grande famille des orchidées et comprennent quelques 150 à 300 espèces et sous-espèces euro-méditerranéennes. On en trouve du Sud de la péninsule scandinave à l’Afrique du Nord et des îles Canaries à la mer Caspienne. Ces orchidées sont terrestres et on peut en trouver chez nous en Lorraine, surtout sur les pelouses calcaires.

La particularité de ces ophrys réside dans leur pollinisation singulière. On pourrait presque comparer les fleurs de ces orchidées à de véritables lupanars ou même à des poupées gonflables haut de gamme pour insectes… L’image est certes osée, mais parlante. Vous le savez, les orchidées sont pollinisées par des insectes. Les Ophrys n’échappent pas à la règle et ils ont même peaufiné leur stratégie en attirant certaines espèces précises de volatiles. L’Ophrys abeille, vous l’aurez deviné, attire des abeilles. Mais pas les abeilles communes, il en séduit des solitaires, principalement des eucères et mâles de surcroît. La fleur les captive grâce à des phéromones imitant à la perfection ceux des abeilles solitaires femelles. Et ce n’est pas tout. La fleur a transformé l’un de ses pétales, le label en une imitation pour ainsi dire parfaite du corps d’une abeille femelle. Le mâle alléché par les phéromones va se poser sur le label de l’Ophrys et, persuadé qu’il est sur le dos d’une de ses congénères femelles va s’activer à faire ce pour quoi il est venu. Pendant son acte, les pollinies (sortes de sacs de pollen) de l’Ophrys vont se coller sur la tête de notre étalon. La pseudo-copulation effectuée, l’insecte va repartir ornée d’une belle paire de cornes formées par les pollinies, direction une nouvelle fleur… Comme quoi, la nature…

 

Consultez les archives des plantes du mois :

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z