La physique superstar

Le jeudi 7 février à 18h30 - Conf'curieuse / Hors les murs

Par Olivier Collet
Maître de conférences en physique, Institut Jean Lamour, CNRS/Université de Lorraine

Le film Interstellar, de Christopher Nolan, sorti en 2014, utilise de nombreuses « ficelles » issues de la théorie des cordes et de la relativité. Ces phénomènes bien connus des physiciens reposent sur la relation entre la matière, le temps et l’espace. Le film est l’occasion de raconter l’émergence des mécanismes de la relativité depuis Galilée jusqu’à Einstein.